Défiscalisation

Peut-on ouvrir un compte en banque dans un paradis fiscal ?

Il est tout à fait légal d’ouvrir un compte en banque dans un paradis fiscal. Contrairement aux idées reçues, une telle opération ne consiste pas toujours à masquer des trafics illégaux ou des transactions suspicieuses. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir votre compte bancaire offshore.

Les intérêts d’ouvrir un compte bancaire dans un paradis fiscal

Comme son nom l’indique, ouvrir un compte en banque dans un soi-disant « paradis fiscal » permet avant tout de contourner la complexité de l’administration fiscale française. Vous protégez par la même manière, protéger votre patrimoine en totalité ou en partie. Cela vous aide en outre dans la préparation de votre investissement immobilier dans le pays de votre choix. Vous pouvez aussi le décider afin de mieux gérer votre succession. Et bien évidemment, beaucoup le font pour cacher leur argent à l’administration fiscale.

Un compte bancaire professionnel idéalement

Si vous pensez à créer un compte bancaire dans un paradis fiscal, préférez un compte professionnel et non un compte privé. Les deux sont tout à fait faisables, mais vous êtes encore redevable à l’administration fiscale française avec un compte privé. Un compte professionnel est en fait un compte ouvert au nom de votre société. Il protègera mieux vos données confidentielles. Toutefois, l’entrée en vigueur de l’AEOI (échange automatique d’informations) en 2017 annule un peu cet avantage.

Les destinations préférées des Français

Un paradis fiscal n’est pas forcément un pays où l’on paye moins d’impôts. En fait, c’est le plus souvent un pays où l’investisseur étranger est rétribué par plusieurs avantages fiscaux. C’est pour cette raison que les Français sont attirés aussi bien par les pays comme le Panama, le Luxembourg et la Suisse, mais aussi Hong Kong, les États-Unis et l’île Maurice. Beaucoup adorent les îles comme les Bahamas, Nauru, Montserrat et les Seychelles.